Recette de la poudre magique (ou comment remplacer les bouillons cube)

Vous avez déjà regardé la composition des « bouillons cube » ?
Et ba, il ne vaut mieux pas car cela ne fait pas rêver… Alors que c’est si simple de faire soi-même une alternative qui vous ravira et qui évoluera au fils des mois !

Quand, comme moi, on n’a pas de jardin et pas de jardinières (mes fenêtres sont tellement petites que cela empêcherait trop la lumière de rentrer), on se pose forcément un jour la question des épluchures de légumes : qu’en faire ? Des soupes, des pickles… mais aussi de la « poudre magique » ! Enfin, c’est comme ça que je l’appelle…

La « recette » est tellement simple que c’en est presque dommage d’en faire un article… mais c’est tellement un incontournable de la cuisine que je n’ai pas résisté ! Alors, roulement de tambour, voici la tant attendue…

Recette de la poudre magique

Ingrédients
– Épluchures de légumes
– Gros sel (facultatif)

Prenez les épluchures de légumes qu’il vous reste après avoir préparé un (ou plusieurs) bons plats. Vous pouvez tout y mettre : les fanes de carottes, les pelures d’oignons, les germes d’ail, la peau des pommes de terre, le vert des poireaux, les pépins de tomates, etc.

Disposez en étalant le + possible dans un plat ou directement sur la lèchefrite ; si vous avez beaucoup d’épluchures, procédez en plusieurs fois.

Mettez au four mais à basse température 100° – 120° et laissez sécher complètement vos épluchures. Selon la quantité – et selon les légumes de départ -, cela peut être très long. Faites autre chose en attendant… voire laissez le toute la nuit (dans ces cas-là, mettez le four au + bas possible, surtout si vous êtes gros dormeur).

Personnellement, je remue toutes les heures les épluchures afin qu’elles sèchent bien toutes ; si nécessaire, je retire les épluchures les + sèches (le vert des poireaux par exemple dessèche + vite). Cela a aussi le mérite de faire sortir l’humidité du four.

Quand tout est bien sec (cela s’effrite tout seul à la main), passez les épluchures au mixeur ou au blender. Selon votre goût, mixer grossièrement ou finement. Si vous voulez, vous pouvez mettre un peu de gros sel avec, cela dépend de la façon dont vous utilisez votre poudre magique ensuite. Et voilà, c’est terminé, il n’y a plus qu’à la mettre dans un bocal hermétique avec une jolie étiquette dessus ! N’hésitez pas à indiquer le mois de préparation si vous consommez uniquement « de saison » : cela vous permettra de savoir, grosso modo, quels légumes sont dans votre poudre… car si vous en faites régulièrement, vous découvrirez que son goût évolue au fil des mois !

Ensuite, utilisez votre poudre magique partout où vous auriez mis avant un bouillon cube : dans l’eau de cuisson des pâtes et des légumes, dans vos fonds de sauce, etc. Cela donne un goût subtil et c’est tellement meilleur qu’une « simple » cuisson à l’eau !
Bon appétit !

Poudre d’hiver : épluchures de poireaux, oignons, ail, carottes et navets
Sans oublier quelques épluchures de pommes de terre…
À la sortie du four, les épluchures sont complètement sèches
Les épluchures une fois passées grossièrement au mixeur…
Et après un 2e passage parce qu’on préfère la poudre magique comme ça à la maison !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer