Reconstituer des chausses du Haut Moyen Âge (version « femme »)

Que de débats autour des chausses vikings (et d’ailleurs même pour les chausses du Haut Moyen Âge en général) ! En laine ou en lin ? Teintes ou non ? Sous le genou ou en haut des cuisses ? […]

Reconstituer un capuchon – ou comment se lancer dans la couture quand on n’ose pas…

Je viens de coudre un capuchon (un höttr) et j’ai trouvé que c’était un vêtement parfait pour qui veut se lancer dans la couture médiévale mais n’a jamais osé.

Un pantalon viking !

Mon conjoint Þorólf (à prononcer « Sorolf ») a grand besoin d’un « vrai » pantalon en laine.
Les Vikings portaient un « sous-pantalon » en lin non-teint qui est en fait l’équivalent d’un sous-vêtement (un caleçon long, très long). Par-dessus, ils portaient un pantalon qui pouvait être en lin teint, mais qui était le + souvent en drap de laine teint. Et c’est ce vêtement auquel on va s’intéresser pour cet article…

Souvenirs d’Oslo

Nos voyages nous emmènent le + souvent au Nord de l’Europe. Pour en garder la trace (entre les changements de téléphone, d’ordi, etc.), les + belles photos sont sur un blog : « Le Vito c’est la vie », tout simplement parce que notre 1er voyage était un road trip en Suède avec un Vito…

Reconstituer un serk : la « sous-robe viking »

Pour ma 1ère tenue (n’hésitez pas à consulter l’article qui la décrit intégralement), j’ai choisi de reconstitué une robe-tablier (smokkr) ce qui implique donc de réaliser une sous-robe (un serk). Cette sous-robe est donc aussi un « sous-vêtement », c’est-à-dire qu’elle se porte à même la peau.

Le 1er costume de Brynhildr

Je suis donc Brynhildr (Brunehilde en version « française »). Avec mon conjoint Þorólf (à prononcer « Sorolf »), forgeron, nous constituons une micro-cellule familiale un peu « à part » car ce métier est tenu en haute estime chez les scandinaves du Moyen Âge. Nous ne représentons pas un couple « riche » mais nous ne sommes pas non plus des « pécores »…

C’est quoi un viking ?

Voilà un titre bien accrocheur… alors qu’il est difficile de donner une définition générale d’une multitude d’hommes aux caractéristiques, aux caractères et aux talents bien différents ! Cet article va néanmoins tenter de dresser le portrait des hommes et des femmes du « commun » sur notre période de prédilection…

Un sac « vite fait » pour les reconstitutions médiévales

Dans l’attente de fabriquer mon joli sac « histo » (et sourcé), j’ai cousu 2 sacs pour nos 1ers campements, l’un pour Loïc / Þorólf, l’autre pour moi. Très simple à réaliser, il permet d’utiliser une chute de textile ; ensuite, il suffit de l’améliorer (ou non) avec des broderies !

Reconstituer une bannière au motif complexe…

Pour aider une association locale de reconstitution, j’ai réalisé – d’après leur blason au motif « complexe » – une bannière… Voici donc un « pas à pas » pour vous lancer, vous aussi, dans la fabrication de votre bannière et bien sûr les recherches qui ont appuyé cette démarche !

L’Europe occidentale de 875 à 900

Après avoir vu l’empire carolingien jusqu’aux environs de 850, puis son démembrement de 840 à 875, l’Europe traverse de sombres années… Je vous préviens tout de suite, c’est difficile à suivre !

L’Europe occidentale de 840 à 875

Suite au traité de Verdun, c’est donc Charles II, le dernier fils de Louis Ier dit le Pieux, qui reçoit les territoires situés à l’ouest de l’Escaut, de la Meuse, de la Saône et du Rhône : la Francia occidentalis, ancêtre de la « France » actuelle.
Après avoir vu l’empire carolingien jusqu’aux environs de 850, regardons d’un peu + près la situation sur ce territoire…

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer